Biologie et fantasmes

Tribune de Xavier sur le blog des DurEs à Queer:

http://dures-a-queer.tumblr.com/post/40462380288/biologie-et-fantasmes

( Les DurEs à Queers ouvrent leur tumblr à des expressions propres, celles ci n’engagent que leur auteur. Un tribune de Xavier )

Frigide Barjot et ses amies le crient autant que possible sur les plateaux de TV : c’est la filiation qu’ils défendent. Il lui est insupportable d’imaginer qu’un enfant ait sur son livret de famille père père ou mère mère. Elle nous explique que ce serait faire croire à des enfants qu’ils sont biologiquement nés de 2 hommes et de 2 femmes ! Et ça c’est mal car la biologie est toute chamboulée ! Et ça c’est mal aussi car c’est un mensonge et mentir c’est mal.

Reprenons tranquillement, si demain j’épouse une femme, une suédoise blonde aux yeux bleus, et que elle et moi (on va dire au type « méditerranéen…) nous adoptons, par adoption plénière, deux haïtiens, caribéens noirs, nous serons les parents sociaux de ces enfants, et sur leur livret de famille, nous serons leur père et leur mère. Personne ne croira que nous sommes les parents biologiques. C’est ce que l’on appelle la filiation sociale ! Et en droit Français cette filiation est d’ores et déjà reconnue pour la filiation hétérosexuelle. En ce faisant les manifestants de l’homophobe pride attaquent directement toutes les familles adoptantes de ce pays.

« Un papa une maman, y a pas mieux pour un enfant ». Les enfants élevés dans une famille monoparentale (environ 20% des enfants en France) n’ont qu’à se prendre ça dans la figure ! L’homophobe pride attaque aussi par conséquent tous les parents qui élèvent seuls leurs enfants.

Comme la filiation biologique est au cœur de l’argumentation de nos petits amis, il semble que les recours à la PMA pour les couples stériles ne soient pas tout a fait à leur goût non plus vu qu’ils reprochent aux couples homosexuels de ne pas « être féconds ». Frigide Barjot dit même les couples hétérosexuels stériles de « ont une maladie ». Violence donc ! Une de plus… On estime qu’en France 3% des enfants naissent grâce à une PMA, cela commence à faire du monde que nos tendres soldats en rose et bleu se mettent à dos.

Alors si on ajoute les 1, 2 millions d’enfants vivants dans une famille recomposée, et les 300 000 enfants vivants dans des familles homoparentales, on se demande de quoi parlent Frigide et ses potes ? De qui parlent-ils ? Car la réalité de nos vies, c’est bien que la filiation et la parenté est multiple. La réalité de nos vies c’est bien que entre l’augmentation du nombre célibataire, des couples sans enfants, des familles homoparentales, des familles monoparentales, des familles recomposées… Leur modèle papa maman s’éloigne peu à peu de notre réalité et devient un fantasme, une lubie, une idéologie !

Car c’est bien ça qui a défilé dans les rues de Paris aujourd’hui 13 janvier 2013, des militants du couple hétérosexuel comme seul modèle unique de famille. Et pas n’importe lequel. Ni divorcé, ni recomposé, ni concubin… Ces gens là estiment que l’hétérosexualité est le seul mode de vie possible et veulent nous imposer à nous toutEs et tous leur fantasme.

C’est cette nébuleuse de la droite traditionaliste qui a d’ailleurs toujours combattu le droit des femmes à disposer de leur corps et l’IVG notamment. Ce sont les mêmes qui refusent la parité par tous les moyens et qui aujourd’hui ridiculisent l’idée de la parité en l’invoquant dans le mariage sans se soucier du fait que l’assemblée nationale reste un club largement masculin ! Cette droite qui n’a jamais parlé des droits des femmes que pour s’attaquer aux femmes musulmanes voilées et les exclure de l’école.

Au bout du compte ce qui est insupportable à ces militants du modèle unique de famille c’est que d’autres familles puissent devenir des modèles, des références positives et non plus des exceptions que l’on accepte avec pitié et dégoût ! Ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour que l’homosexualité, en couple ou célibataire, ne devienne pas une option possible.

Pourtant dans la vraie vie il y a des gays, des lesbiennes, des familles recomposées, monoparentales, homoparentales, des célibataires, des couples sans enfants. En refusant leur reconnaissance ils accentuent leur stigmatisation. C’est ce qui fait notamment que des milliers de gays et de lesbiennes, entre autres des jeunes, se retrouvent en situation de rupture sociale et dans des situations d’exclusion et de mal être allant jusqu’au suicide (les ado gays et lesbiennes font 8 à 16 fois plus de tentatives de suicide que les ados hétéros).

Alors la loi qui sera présenté le 29 janvier est un premier pas vers la reconnaissance des multiples modes de vie, de sexualité et de familles. Cette loi est insuffisante et l’absence de la PMA n’est pas justifiable. Pour autant cette loi sera un progrès pour nous toutes et tous ! Plus de diversité, plus d’égalité, nous avons tout à y gagner ! Oui je me bats pour cette loi pour que cette vision fantasmée de la famille ne soit plus toute puissante. Oui il faut en finir avec la hiérarchisation des sexualités. Et oui je souhaite vivre dans un monde où une petite fille ou un petit garçon pourra se projeter, hétéro, gay, lesbienne, trans, avec ou sans enfant… et ne gâchera plus sa vie à tenter de se conformer à un modèle qui n’existe plus que dans la petite maison dans la prairie.

Xavier.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Articles et recherches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s