Institut Civitas: émission de France Inter « Du côté obscur de l’Eglise »

Emission de France Inter du 15 novembre 2012 par Baptiste Etchegaray.

http://www.franceinter.fr/emission-2013-annee-folle-2-du-cote-obscur-de-l-eglise

Transcription de l’émission ci-dessous faite par mes soins, il se peut qu’il y ait quelques erreurs et/ou quelques oublis. Si vous souhaitez le texte exact, je vous invite à écouter l’émission directement (lien ci-dessus).

Homme 1 : CIVITAS veut effectivement effectuer un petit tour de France, tenter d’informer le maximum de français. Il s’agit de leur exposer notre vision des choses : pourquoi nous considérons que ce projet de loi est nocif et pourquoi nous considérons qu’il faut nous mobiliser pour tenter d’empêcher qu’ils trouvent une majorité de parlementaires à l’assemblée nationale pour le voter.

————————————————————————————————————————————–

Journaliste : Nous sommes dans une petite salle remplie à la Madeleine, c’est juste à côté de Lille. Beaucoup de cheveux blancs mais aussi des jeunes, look branché, venus écouter religieusement Alain Esacada, le leader de l’institut CIVITAS. CIVITAS, c’est ce mouvement catholique proche de l’extrême droite qui est parti en campagne il y a deux mois avec ce slogan choc : « aujourd’hui le mariage gay, demain la polygamie ». Et dans une ville différente chaque semaine Alain Escada déroule son argumentaire, oreilles sensibles s’abstenir. Son objectif est de réunir le plus de monde possible à la manifestation contre le mariage pour tous qui aura lieu ce dimanche 18 novembre à Paris.

————————————————————————————————————————————–

Homme 2 : Petit à petit, quand même nous en arrivons très certainement à remplir cette salle comme c’était espéré.

Journaliste : Vous pensez qu’on peut être catholique, croyant et homosexuel ?

Homme 2 : Je pense que certains peuvent croire être à la fois catholique et homosexuel pratiquant mais qu’en réalité c’est un leurre et qu’ils ne se rendent pas compte de la contradiction que cela signifie et de l’incompatibilité que cela créé. On ne peut être à la fois catholique pratiquant et homosexuel pratiquant.

J : Donc vous pensez que c’est un choix d’être homosexuel ?

Homme 2 : Je le pense oui. Je pense que chaque individu est maître de ses pulsions. Que chaque individu est quotidiennement confronté à ses mauvais penchants. Et qu’il a le choix d’y céder ou de ne pas y céder. Je crois qu’aujourd’hui, on peut trouver des témoignages euh de gens qui ont un penchant homosexuel mais qui ont choisi de le maîtriser.

J : Vous en connaissez ?

Homme 2: J’ai lu deux ouvrages différents écrits par des homosexuels français ayant choisi désormais la voie de l’abstinence sexuelle. Ca existe. Je suppose qu’ils ne sont pas des exceptions, que ce n’est pas insurmontable.

————————————————————————————————————————————–

Voix  d’homme 3 dans un micro : Il y a un aspect qu’on a peut-être un peu omis ou oublié c’est que euh nos amis, apparemment, il y en a quelques uns dans la salle si j’ai bien compris. Nos amis homosexuels, ils nous font du souci pour eux. Mais notre souci c’est que les homosexuels soient des gens heureux. Or, nous savons, nous, que l’homosexualité, alors vous allez me dire que vous êtes pas d’accord mais l’homosexualité est un péché. Tout péché éloigne de Dieu. Quand on est éloigné de Dieu, on ne peut pas être heureux. C’est ça le fond du problème. Et ils prennent une route qui n’est pas bonne. Ils ne prennent pas du tout du tout du tout la route du bonheur.

Une voix de femme 1 : Excusez-moi. J’aimerais juste apporter mon témoignage. En fait, en tant que lesbienne, oui je suis lesbienne, je suis très très très bien, je suis  très bien en tant que lesbienne, je vis très très bien, je suis très heureuse comme vous venez de dire monsieur. Et je suis catholique, je suis confirmée, j’ai fait ma communion. Mais c’est très violent, actuellement, en ce moment parce qu’en fait en attendant tout ça et cetera, je doute, j’ai plus la fois en fait. Je pense vous voyez que j’ai plus la foi parce que je me rends compte qu’en fait que les gens qui euh en fait les chrétiens sont des gens pas tolérants en fait, des gens pas respectueux, des gens qui n’acquiescent pas en fait ce que je suis, qui me projettent alors que j’ai essayé. Moi, j’avais la foi, j’avais la foi dans mon cœur. Jusque là, je vous rassure, moi je suis bien avec moi-même. C’est juste les autres qui sont mauvais avec moi.

————————————————————————————————————————————–

Journalise : Bonjour.

Femme 2 : Bonjour.

Journaliste : Pourquoi vous êtes venue ?

Femme 2 : Pourquoi ? Pour vérifier qu’y a pas de grabuge ce soir parce que c’est mon territoire.

Journaliste : Quand vous dites « c’est mon territoire », c’est-à-dire ?

Femme 2 : Ben parce que nous sommes élus, nous à la Madeleine donc une manifestation comme ça sur son territoire comme on sait qu’en ce moment c’est un peu chaud donc voilà donc j’essaie de voir si tout se passe bien.

Journaliste: Et alors ?

Femme 2 : Et ben ça s’est bien passé parce qu’ils ne sont pas tapés dessus. Verbalement certes mais ça on le savait. Mais je pense qu’il n’y a pas eu de débat. C’est dommage parce que chacun reste sur ses positions. Mais de toute façon, dans ce domaine, je pense pas qu’il y ait de débat à avoir.

————————————————————————————————————————————–

Homme 4 : Moi je suis venu, tout simplement pour m’informer parce que euh y a une idée à défendre.

Journaliste : Laquelle ?

Homme 4: Ben l’idée du mariage qui est quelque chose de sacré qu’on ne peut pas galvauder, en faire n’importe quoi. Et comme je disais tout à l’heure, le mariage pour moi c’est qu’il y ait un fruit. Quel fruit peut-il y avoir dans un mariage homosexuel ? C’est tout, euh, ça va ouvrir la porte à tout.

Journaliste : Ouvrir la porte à quoi ?

Homme 4 : Ben vous savez bien

Journaliste :  A l’inceste, la polygamie ?

Homme 4: Non, non pas à l’inceste.

Journaliste: Parce qu’il a été question de ça, à l’inceste, à la polygamie aussi, la pédophilie.

Homme 4 : Non, il a dit oui évidemment si vous voulez on commence à accepter ça et puis après, ben ça mais, je ne crois pas que euh les homosexuels sont plus incestueux que les autres hein.

Journaliste : Parce que vous avez acheté son livre ?

Homme 4 : Comment ?

Journaliste : Alain Escada, vous avez acheté son livre ?

Homme 4: Oui, oui.

Journaliste : C’est tout ce qu’il a dit ce soir déjà, non ?

Homme 4 : Ben oui, probablement, ben oui oui il rappelle un peu.

————————————————————————————————————————————–

Homme 5 : Comme ça vous pouvez vérifier les documents justement. Ben, de toute façon, je ne sais pas moi si vous êtes pour mais moi je prie pour la conversion d’un homosexuel. C’est une carence minérale ou bien est-ce que c’est une excitation par la viande qui fait que ces gens se tripotent et ont besoin de se soulager, je ne sais pas.

Journaliste : Vous parlez sérieusement là ?

Homme 5 : Comment ?

Journaliste : Vous parlez sérieusement ?

Homme 5 : ah ben, j’ai lu des articles là-dessus. Si vous êtes là, c’est parce que vos parents ont eu des enfants. C’est parce que vos parents n’étaient pas homosexuels. Vous pouvez dire « deo gracias »

————————————————————————————————————————————–

Journaliste : Pourquoi vous êtes venue ?

Femme 3 : Pour me rendre compte un peu, un peu des choses, un peu de l’absurdité qu’il y a en France.

Journaliste : Ca vous fait rire ?

Femme 3 : Oui beaucoup. C’est risible au possible, c’est dingue d’être aussi bornés, de se limiter à la religion. Enfin, ils utilisent ça quoi. Ils cherchent pas plus loin. Ils réfléchissent pas. C’est dingue franchement. Je trouve ça écœurant. Vraiment écœurant. On est en 2012 quoi.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Nos opposants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s