Association Centr’égaux « Propos tenus lors de l’audition par la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale, jeudi 29 novembre 2012 »

Pour rappel: « L’association Centr’égaux regroupe des femmes et des hommes de sensibilité politique centriste, adhérents et sympathisants du Mouvement Démocrate. »

http://www.centregaux.org/article.php?sid=465&thold=0

Monsieur le rapporteur (M. Erwan Binet)

Mesdames et messieurs les députés

Mesdames et messieurs

Tout d’abord nous souhaiterions vous remercier d’avoir décidé d’organiser des auditions avec l’ensemble des parties prenantes impliquées par le projet de loi portant sur l’ouverture du mariage et de l’adoption par les couples de même sexe, dans un fenêtre temporelle contrainte et ce en amont des débats publics au sein de l’assemblée nationale.

Avant de rentrer dans le vif su sujet qui nous réunit ce matin, quelques éléments de contexte et d’histoire concernant l’association que je représente:

CENTR’EGAUX, association des centristes et démocrates LGBT, créée en janvier 2006, composée de militant-e-s et sympathisant-e-s centriste, démocrate, européenne et humaniste a pour objectif de faire évoluer notre famille politique qui est diverse dans l’acceptation de l’homosexualité, l’acceptation de la diversité des couples et des familles et la promotion de l’Egalite de droits et de devoirs pour toutes et tous (créée à l’époque de l’UDF).

Cette date est importante, car pour celles et ceux qui connaissent les prises de positions de certains élu-e-s de cette noble assemblée, elle correspond aussi a la publication de l’Entente parlementaire pour la défense du droit fondamental de l’enfant d’être accueilli et de s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère, lancée par Jean-Marc Nesme et d’autres député-e-s.

C’est aussi une des premières prises de position d’un dirigeant centriste, François Bayrou, sur le sujet condamnant l’approche et le contenu de cette entente et qui face aux soutiens apportés à cette dernière par certains députés centristes, une des premières occasions où un élu territorial centriste parlât ouvertement de son homosexualité, Philippe Meynard, maire de Barsac en Gironde.

Depuis cette date, nous avons, par le dialogue, la pédagogie et le débat tente de faire évoluer, parfois avec succès, les élu-e-s centristes sur les thématiques LGBT: (mariage pour tous, adoption, PMA, GPA, lute contre les discriminations …): pour le Mouvement Démocrate, cela s’est d’abord concrétisé par la publication du projet Humaniste en décembre 2009, instituant le principe de l’Egalité de tous les couples en droits et en devoirs.

Depuis, avec l’évolution des mouvements politiques centristes, plusieurs élu-e-s nationaux, dont Jean-Louis Borloo (président du Parti Radical et de l’UDI), Jean-Christophe Lagarde (président de Force Européenne Démocrate), Yann Werhling (porte parole du MoDem), Jean-Luc Benhammias (député européen MoDem-ADLE) … se sont clairement prononcé-e-s pour l’Egalité des droits. Cependant n’étant pas naïfs, nous savons que des députés et sénateurs centristes sont défavorables au projet de loi proposé par le gouvernement. Mais dans le même temps, beaucoup se questionnent. C’est avec elles et eux que nous travaillons pour tenter d’apporter les réponses aux questions qu’elles et ils peuvent légitimement avoir, dans le respect de chacun et dans le respect des parcours des uns et des autres.

CENTR’EGAUX soutient pleinement la proposition de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, qui permettrait de réparer les inégalités auxquelles font face les couples de même sexe et les familles homoparentales et de sécuriser les enfants et d’assurer leurs intérêts. Nous soutenons également les propositions d’amendements concernant la Procréation Médicalement Assistée, ainsi que d’autres que mes prédécesseurs ont évoqués. Par ailleurs, nous sommes très attachés au principe de l’application de la loi sur tous les territoires français.

Cette proposition de loi est importante et devra s’accompagner, comme proposé il y a quelques semaines par Mme la Ministre des Droits de la Femme, d’actions contre les violences et les discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre, tant les propos entendus ici et là ces dernières semaines montrent que la lutte contre les discriminations est un travail de longue haleine, qui nécessite un engagement sans faille des pouvoirs publics.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Nos Alliés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s