Mariage pour tous: la sociologue Irène Théry plaide pour une « égale dignité entre les couples »

Article du Nouvel Observateur qui date du 8 novembre 2012:

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121108.FAP4011/mariage-homosexuel-la-sociologue-irene-thery-plaide-pour-une-egale-dignite-entre-les-couples.html

PARIS (Sipa) — Le mariage a changé de sens au cours de l’histoire, au point de devenir avec le temps « l’institution d’un lien de couple », a constaté jeudi la sociologue Irène Théry, au cours d’une table ronde sur le mariage homosexuel organisée à l’Assemblée nationale, plaidant pour une « égale dignité entre les couples ».

Auditionnée par la commission des Lois sur le texte gouvernemental visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples du même sexe, Mme Théry a rappelé les grandes dates de cette évolution historique: l’abolition de l’interdiction de recherche en paternité en 1912, la loi d’égalité des droits entre enfants légitimes et naturels en 1972, le début d’une réflexion sur les responsabilités des hommes et des femmes divorcés en 1978, la loi de 2002 sur la coparentalité dans le cas du divorce et l’abolition de la distinction entre filiation légitime et naturelle en 2005.

« Nous avons vécu un bouleversement du sens du mariage. Le mariage n’est plus le seul et unique fondement de ce qu’on appelait la vraie famille », a-t-elle souligné dans le cadre de cette audition conduite par le député Erwann Binet, rapporteur PS du projet de loi présenté mercredi en conseil des ministres.

De fait, a pointé cette directrice d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), le mariage est maintenant « vécu principalement comme l’institution d’un lien de couple ». Dans le même temps, la filiation s’est, elle, « autonomisée progressivement du mariage et s’est en quelque sorte refondée sur elle-même ».

« Aujourd’hui, qui aurait l’idée de penser que les droits et devoirs des parents sont différents selon qu’ils sont mariés ou non mariés, à l’époque où 50% des enfants naissent de parents non-mariés? », a-t-elle relevé.

Pas symbolique

Pour Mme Théry, 65% des Français, selon un récent sondage Ifop, sont favorables à l’institution d’un mariage de même sexe « parce qu’ils comprennent que nous avons franchi le pas symbolique, il y a déjà 13 ans, lorsque (…) nous avons, par la loi de 1999, institué que le couple peut être formé non seulement d’un homme et d’une femme mais de deux hommes ou de deux femmes ».

Dès lors, a-t-elle énoncé, « la question du mariage se pose principalement comme une question d’égale dignité entre les couples (…) qui, par l’institution de cette nouvelle loi, pourraient accéder au même choix entre une union libre hors de tout droit, un concubinage déclaré au travers d’un Pacs » et le mariage, « seule et unique façon par laquelle un couple s’engage à une communauté de vie ».

« Tout l’enjeu de cette égalité, c’est un enjeu de déspécification, de considérer les homosexuels comme des personnes comme les autres, pas spéciales », a encore fait valoir cette sociologue.

Mme Théry s’est également élevée contre l’idée véhiculée par certaines autorités religieuses et psychanalytiques, selon lesquelles les couples homosexuels « voudraient faire croire à leurs enfants qu’ils sont nés de leur lit ».

« S’il est des couples qui n’ont pas la tentation de se faire passer pour les géniteurs des enfants qu’ils ont adoptés ou des enfants qu’ils ont eus par l’assistance médicale à la procréation, ce sont bien les couples de même sexe », a-t-elle affirmé.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Articles et recherches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s